Ecole des Beaux Arts de Versailles

Restructuration des façades de l’Ecole des Beaux Arts

Lieu : Versailles (78)
Type d'ouvrage : Publics
Maître d'ouvrage : Ville de Versailles
Architecte mandataire : Platane & Ilić associés
Partenaires : EVP, Pierre Mahieu
Collaborateurs : H.S Martin

Mission : Base + EXE
Statut : Mandataire
Dévolution : Concours
Surface : 444 m2
Montant des travaux : 1 200 000€
Début des études : 05/01/2005
Fin des travaux : 01/31/2009
Etat actuel : Réalisé
Articles :

Le Monde
Neue Zürcher Zeitung

L’école des Beaux Arts est située rue Saint Simon est à moins de 500m du château de Versailles. Nous avons relevé le défi de moderniser la façade du département de sculpture et peinture (300m de façade pour l’ouvrir sur la ville, tout en préservant le caractère historique du bâtiment. Le bâtiment est dans le secteur le plus sauvegardé du XVIIIème siècle en France. Les pressions de l’architecte des bâtiments de France (chargé de veiller au respect du patrimoine) sont ainsi très fortes.
La structure du bâtiment existant, poteaux et dalle en béton, est mise à nu et des “Coussins” en pierre sont accrochés aux poteaux. Une vitre est installée derrière les poteaux. Par ce dispositif, la lumière du Sud ne pénètre pas directement dans les salles de cours, mais est réfléchie indirectement par la pierre. Depuis l’intérieur des salles, la vue n’est pas troublée par l’agitation de la rue, à l’opposé les passants peuvent apercevoir, de biais, l’activité de l’Ecole.

De l’autre côté, la verrière installée sur la façade donnant sur la cour offre une luminosité telle qui n’est en journée pas nécessaire d’utiliser la lumière électrique. La luminosité est indispensable pour pouvoir faire un travail de sculpture et de peinture précis. Ce travail est favorisé grâce à l’épaisseur de la verrière qui ne laisse entrer aucun bruit. Le calme ambiant permet alors de développer l’esprit artistique des étudiants et d’avoir une concentration extrême.

Pour que les handicapés aient également accès à l’école, nous avons pris différentes mesures : aménagement d'une rampe dans le hall d'entrée afin de  afin que les handicapés ai la possibilité de rentrer directement depuis la rue; installation d'un ascenseur; création d'un extension côté cour par une véranda extérieure sur trois travées mais sur deux niveaux; redistribution intérieure à l'étage. (couloir façade Sud); installation de toilettes à l'étage; extension des réserves à l'étage sur l'héberge du bâtiment créant un porche d'entrée aux voitures dans la cour.

Ce dispositif leur permet désormais de se rendre à chaque étage en toute simplicité et d’offrir une égalité aux étudiants.
La combinaison de toutes ces caractéristiques nous a permis de remporter la mention spéciale du jury «politique urbaine et architecturale» au palmarès 2014 d’architecture, d’urbanisme et de paysage.
Revenir au menu
Afficher la description
Revenir au menu
Cacher la description